• Sylvie Martin, psy

4 étapes pour trouver votre emploi idéal

#emploiideal




Étape 1 : Retour sur soi-même

Faites l'inventaire de vos bons coups, de vos réalisations, de ce dont vous êtes fier.

Pour certains, c'est très difficile de faire cela, car ils n'ont pas eu de valorisation externe ou se sont faits dire de ne pas "se vanter". Il existe une différence entre se "vanter" et prendre le temps de se RECONNAITRE. Si vous croyez que ce que vous faites est "ordinaire", parlez à vos proches et posez des questions. Observez-vous pendant quelques temps et soyez conscient de ce qui vous anime, ou suscite le plus d'intérêt ou même de passion chez vous. Que lisez-vous, que regardez-vous comme émission de télévision, quel type de conversation vous égaie ou vous stimule intellectuellement, qu'est-ce que vous pouvez réussir facilement que d'autres prendraient un temps fou pour le faire, qu'est-ce que vous avez développé comme compétence ?


J'ai accompagné plusieurs clients en recherche d'emploi dont certains qui se décourageaient vite de ne pas trouver. Le problème c'est qu'ils cherchaient un peu "n'importe quoi", car la peur les avaient envahi. A vouloir n'importe quoi, vous pouvez récolter n'importe quoi!


Quelle est votre façon de réussir quand vous entreprenez une tâche ? Fonctionnez-vous par intuition, par logique, par essai et erreurs ou autre? Pour réparer un appareil ménager, il faut comprendre son fonctionnement. Pour aider une personne en recherche d'emploi, l'identification de ce qui donne de l'énergie, qui ressource, qui crée "un sourire intérieur" importe vraiment.


Étape 2: Quels sont vos valeurs?

Tout comme la fondation d'une maison constitue une priorité absolue, vous avez à réfléchir et noter quelles sont vos valeurs comme employé? Que veux dire le mot "respect" pour vous? Si par exemple, l'autonomie , la confiance mutuelle sont des valeurs incontournables, vous ne pourriez pas supporter d'être supervisé par un patron trop contrôlant. Si vous avez expérimenté un burnout, vous avez sans doute fait le point, pour éviter de "retomber" et épuiser vos réserves d'énergie. Peut-être désirez vous rapprocher de votre lieu de résidence, pour éviter de perdre du temps précieux dans la circulation? Vous avez des choix, des priorités à établir.


Étape 3: Imaginez que vous disposez d'une baguette magique!

Si votre sécurité financière était assurée, donc, plus aucun souci, que feriez-vous du temps dont vous disposez pour aider vos proches ? Pourquoi ? Comment cette activité vous ferait sentir utile pour les autres? Est-il important pour vous que les gens reconnaissent votre contribution ? En quoi vous aimeriez être reconnu? Quel type de compliment vous fait plaisir? De quelle façon vous aimeriez que votre supérieur immédiat vous apprécie? Quel talent vous aimeriez développer encore plus? Si par exemple, vous avez un sens critique poussé, pourquoi ne pas l'utiliser pour optimiser des processus ? Plusieurs personnes s'arrêtent à leurs défauts et y voient là un obstacle majeur car ils ont vécu un congédiement en lien avec les défauts. Lorsque vos défauts vous nuisent vous pouvez cherchez un employeur qui recherche exactement le type de caractère que vous avez. Si par ailleurs, vous êtes du style colérique et agressif, vous pourriez tirer avantage d'une démarche pour vous aider à gérer vos réactions, votre gestion d'émotions. Je ne connais pas grand monde qui aime les montagnes russes des gens colériques. Une réalité de plus en plus grandissante, la bipolarité, qui peut être "contenue" avec un bon suivi médical et psychologique.


Étape 4: Qui souffre de ne pas vous connaitre?


Quels clients, quel employeur auraient besoin de vos talents, de vos compétences?

Si par exemple, vous accordez depuis longtemps une grande importance à la santé physique, que vous aimez parler aux gens, que vous êtes reconnue pour être une personne qui donne des explications simples, que vous avez la touche personnelle pour "CRÉER une expérience WOW" chez vos clients, vous avez donc un élan du coeur vers les professions qui gravitent en santé.


Chercher des mots clés sur les moteurs de recherche. Lisez sur les forums, donnez vos commentaires, faites-vous voir et entendre. S'il vous manque des diplômes mais que vous ne désirez pas poursuivre des études pendant plusieurs années, voyez des DEP...(Diplôme d'études professionnelles). Il existe des programmes en partie subventionnés, il faut voir avec votre centre d'emploi local.


Avant d'entreprendre quoi que ce soit, prenez le temps d'écrire ce qui vous motive, car sinon, vous risquez de tout laisser tomber face aux obstacles. Si vous êtes du genre "multi talents" et ne savez pas trop quoi choisir, rencontrez des gens qui occupent des métiers et professions différents et demandez leur de vous parler de leur fonction, des avantages et désavantages. Habituellement, les gens heureux à leur emploi, accepteront de partager 20 minutes de leur temps pour vous parler de ce qu'ils font.


Parlez de votre recherche d'emploi aux autres, UNIQUEMENT quand vous aurez une idée CLAIRE de ce que vous avez à offrir comme valeur ajoutée et ce qui vous tient à coeur comme type d'entreprise, de climat de travail, de rôle, etc.


Je vous souhaite de trouver l'emploi afin de mettre en valeur votre potentiel et le meilleur de vous même!


Pour aller plus loin, consultez Sylvie Martin, psychothérapeute, psychologue du travail, formatrice (Membre de l'Ordre des psychologues du Québec)


Tél: 450-689-8952 *


* Avis aux employeurs intéressés: Si vous avez des postes à combler pour des 50 ans et plus, ou pour des jeunes entre 20 et 30 ans, peu importe le domaine, laissez-moi savoir, svp.


Merci,

Sylvie Martin, psychologue