• Sylvie Martin, psy

Est-ce que je t'aime encore?

#amoureuxoupas



Est-ce que je t'aime encore?

Ayant plusieurs personnes ou couples éprouvant des difficultés, j’ai décidé de partager des façons de vérifier si vous êtes toujours en amour avec votre partenaire.


L’intimité, l’engagement et la passion constituent des éléments de base pour une relation amoureuse durable.  Par passion, cela ne veut pas dire l’amour fusionnel avec effet de lévitation. Une saine relation implique l’intimité qui se traduit par la capacité à dévoiler ses sentiments sans crainte d’être jugé par l’autre partenaire. L’intimité précède l’engagement. Dans un couple engagé, chacun décide de s’investir et de persévérer malgré les embûches. La passion ne veut pas dire l’amour aveugle. Être passionnée de l’autre veut dire vivre des excitations sexuelles, avoir le désir de plaire, de séduire l’autre, c’est donc biologique, psychologique et social. Dans la passion, il y a la recherche de plaisir complice.


Comment reconnaître si vous êtes toujours en amour avec votre partenaire actuel? Posez-vous les questions suivantes :

Est-ce que la présence de mon partenaire réveille en moi de la joie?Est-ce que vous avez du plaisir à lui faire plaisir, à lui procurer de la joie, à le voir s’épanouir et être pleinement être lui-même?Est-ce que vous aimez l’autre sans le posséder, en le laissant être autonome ?Remarquez-vous plus souvent les défauts de votre partenaire que ses qualités?Est-ce que vous croyez que votre conjoint est en grande partie responsable de votre bonheur ou de votre malheur?Les défauts mignons du début de votre fréquentation, vous sont-ils rendus insupportables?Quand vous le regardez, avez-vous encore envie de vous coller à lui, de le séduire, de le faire rire?Portez-vous intérêt à ce que vit votre partenaire, à ce qu’il ressent?Échangez-vous des gestes de tendresse, des paroles gentilles, des petites attentions pour faire sentir à l’autre qu’il est important pour vous?Trouvez-vous que chacun fait sa juste part dans le quotidien pour les tâches, les enfants (s’il y a lieu) ?Si vous aviez le goût d’avoir des enfants et que vous en seriez toujours capable, auriez-vous des enfants avec votre partenaire actuel?Avez-vous encore le goût de toucher votre partenaire?Connaissez-vous bien les petites choses qui sont importantes aux yeux de votre partenaire?Admirez-vous encore votre partenaire, et lui communiquez-vous votre admiration?Est-ce que dans votre gestion du temps, vous réservez du temps à votre agenda régulièrement pour des sorties de couple?Saviez-vous que 90% des problèmes dans votre relation de couple proviennent du passé de chacun des partenaires?Saviez-vous qu’habituellement, il n’y a qu’une seule personne dans le couple qui initie?Si l’initiative est une de vos forces, la mettez-vous au service du couple sans pression sur l’autre qui n’a pas d’initiative?Lorsque votre partenaire ose exprimer ses sentiments, réagissez-vous rapidement en mode défensif ?Saviez-vous que la longévité du couple est directement reliée à la façon de gérer les conflits?Commencez-vous une conversation de manière agressive?Utilisez-vous des critiques acerbes, le mépris, ou fuyez-vous toute confrontation ouverte?Lorsque vous commettez une erreur, essayez-vous de la réparer?Seriez-vous capable de remplacer chaque critique négative dite à votre partenaire amoureux par cinq commentaires positifs?Restez-vous en relation avec l’autre principalement parce qu’il vous est utile financièrement ou parce qu’il allège vos tâches ou vos responsabilités envers les enfants?Parlez-vous en bien de votre relation à vos amis proches?Remarquez-vous un comportement d’évitement chez vous ou d’isolement qui n’existait pas autrefois (ex : sortir très souvent, manger ou boire plus qu’avant, prendre de la drogue, de la médication pour dormir, implication dans multiples projets…)?Croyez-vous qu’une thérapie de couple pourrait changer votre partenaire?Croyez-vous que vous pourriez changer votre partenaire?Si un de vos besoins profonds n’est pas comblé (ex : sexualité, démonstration d’affection…. ), préférez-vous vous en passer que de briser la relation?Saviez-vous que votre confiance en vous crée un impact sur la qualité de votre relation de couple?Saviez-vous qu’un adulte ayant été témoin de violence verbale, psychologique, sexuelle, est plus à risque d’attirer à lui un partenaire amoureux avec les mêmes problématiques ou encore de le faire subir à son partenaire?Saviez-vous qu’une relation amoureuse déclenchée par un coup de foudre dure en général deux ans?Est-ce qu’à chaque jour vous parlez le langage d’amour en fonction de ce qui plaît à votre partenaire?Est-ce que vous agissez dans l’intérêt de votre partenaire?Est-ce que vous offrez des cadeaux à votre partenaire (pas besoin d’être dispendieux ou de coûter quelque chose)?Savez-vous comment votre partenaire se sent aimé par vous?Êtes-vous motivé à changer quelque chose en vous pour mieux satisfaire les besoins d’amour de votre partenaire?Considérez-vous votre partenaire davantage comme un bon ami qu’un amoureux?Restez-vous dans la relation de peur du jugement des autres?


La jalousie, la possessivité, la peur de perdre l’autre sont des passions qui parasitent, voire détruisent la relation de couple. L’amour véritable ne retient pas, il libère.  Il n’étouffe pas l’autre, il lui apprend à mieux respirer.  Il sait que l’autre ne lui appartient pas, mais qu’il se donne librement.  Il recherche sa présence, mais il aime aussi la solitude et les temps de séparation, car il sait que ce sont eux qui lui feront mieux encore goûter la présence de l’aimé(e). (Lenoir, 2016, p. 174-175).


Une relation harmonieuse me fait penser aux instruments de musique.  Chaque instrument doit être bien accordé pour jouer une belle mélodie et nous devons apprendre à jouer de notre instrument au meilleur de notre connaissance, à écouter la mélodie de l’autre et jouer ensemble pour une symphonie à deux.  Chacun est autonome.

L’amour est un don volontaire et gratuit.  Les exigences paralysent l’épanouissement de la relation.


Références :

Beaulieu, D.(2003). Manuel d’entretien de la vie amoureuse, Académie Impact.


Chapman, G. (2008). Les langages de l’Amour.  Les gestes qui disent « Je T’aime ». Éditions du Trésor Caché.


Manuel clinique des psychothérapies de couple.  Sous la direction de John Wright,  Yvan Lussier, Stéphane Sabourin.  Presses de l’université de Québec,2008.

15 vues